Etudiants étrangers hors programme de mobilité

Un étudiant en médecine à l’étranger ne peut pas rejoindre les études de santé en France via un simple transfert. Le candidat doit se conformer à différentes procédures déterminées en fonction de sa situation.

Vous préparez votre BAC (ou équivalent) dans un pays étranger[AK1] 

L’accès en étude de santé (médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, masso-kinésithérapie) s’obtient par des épreuves de sélection à l’issue d’une licence spécifique : Licence mention Sciences pour la santé.

Plus d’information sur cette licence ici

Les candidats de nationalité hors Union Européenne souhaitant s'inscrire en 1re année de licence doivent passer par une procédure spéciale: la Demande d'Admission Préalable (DAP).

La date butoir pour la DAP est généralement très tôt : en janvier/décembre pour une admission en septembre suivant. Aucune dérogation à ces dates butoirs n’est possible.

Plus d'information sur la DAP ici

 

Vous êtes en cours d’études médicales dans un pays étranger ou êtes titulaires d’un diplôme de médecin ouvrant droit à l’exercice dans un pays étrangers (en dehors de l’Union Européenne)

Tout dépendra du projet professionnel du candidat :

  • Si vous ne souhaitez pas travailler à terme en France ou dans l'Union Européenne, et vous voudriez simplement vous spécialiser en France :
    Vous pourrez candidater à un DFMS/A (http://med.unistra.fr/fre/Formations/3eme-cycle/DFMS-DFMSA)
    Les conditions d'admission son spécifiques à chaque faculté et chaque spécialité demandée.
    A noter que la campagne de candidature pour un DFMS/A se clôture généralement en janvier pour une admission en novembre. Aucune dérogation à ces dates butoirs n’est possible.

  • Si vous souhaitez à terme travailler en France (ou Union Européenne) :
    Votre cursus n'est pas directement reconnu tel quel.
    Un arrêté ministériel est sorti le 19 décembre 2019, concernant entre autre l'accès aux études de médecine des médecins étrangers et des étudiants en médecine à l'étranger.
    Si vous souhaitez candidater, nous vous invitons à consulter l'onglet "formations"puis "accès aux études de santé"puis "passerelle hors UE". Cette procédure est clôturée depuis le 01/03/2022 pour la rentrée universitaire 2022-2023.
    Cette procédure se passera en deux temps; études de dossiers puis entretien et sera extrêmement sélective vu que les candidats étrangers seront soumis aux mêmes jurys que les étudiants de licence Sciences pour la santé de notre université. Il n'y aura plus de de places réservées pour les candidats étrangers.
    Vous n'aurez la possibilité de candidater à cette procédure que :
            - une seule fois par an et dans une seule université française seulement et
    ​​​​​​​        - deux fois en tout et pour tout (donc par exemple: deux année de suite dans la même université).

A noter que l'arrêté du 4 novembre supprimant la PACES indique qu'une dispense d'étude peut être octroyée jusqu'à la 4e année incluse (il y a actuellement 3 ans en 1er cycle, puis 3 ans en 2e cycle, puis au minimum 3 ans en 3e cycle (internat) - les spécialités d'internat sont soumises à des épreuves à classement national).

Ainsi admis par ces épreuves, le candidat pourra uniquement demander une dispense d'étude jusqu'à la 4e incluse, et donc intégrer la 5e année.

 

Vous êtes en cours d’études médicales dans un pays de l’Union Européenne et souhaitez effectuer un transfert dans une université française

Avec la réforme de l’accès en études de santé, donc pour la rentrée de septembre 2021, quelques places sont offertes pour les transferts entre universités. Ces places sont à destination d’étudiants en médecine dans une université française qui souhaiteraient venir à l’université de Strasbourg, et également d’étudiants en médecine dans une université de l’Union Européenne qui souhaiteraient venir à Strasbourg.

Ce transfert ne sera possible qu’entre les 1er et 2e cycles. Une procédure particulière sera mise en place avec des dates butoirs strictes. Aucune dérogation à ces dates butoirs ne sera possible. La procédure une fois établit sera mise en ligne sur le site de la faculté (probablement vers janvier/février 2021).

Pour les étudiants en médecine dans l’Union Européenne, il est également possible de passer les ECN à titre européen afin de réaliser l’internat (3e cycle en France).

Pour plus d’information : https://www.cng.sante.fr/

Centre de formation et de recherche en pédagogie des sciences de la santé
Département de médecine générale
Département des sciences de la vie et de la santé
Unité de simulation européenne en santé
Université numérique en santé et sport
Département de formation continue
Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Agence régionale de santé
Centre d'étude et de conservation des oeufs et du sperme
Institut de cancérologie Strasbourg
Institut hospitalo-universitaire
Établissement français du sang
Association amicale des étudiants en médecine de Strasbourg
Mouvement des étudiant.e.s alsacien.ne.s futur.e.s orthophonistes
Association strasbourgeoise des étudiants en Orthoptie
L'association Tutorat Santé de Strasbourg
Amicale des Étudiants Sages-Femmes d'Alsace
Réseau des Étudiants Soignants des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Institut national de la santé et de la recherche médicale
Centre national de la recherche scientifique
Fédération de médecine translationnelle de Strasbourg
Laboratoire des sciences de l'ingénieur, de l'informatique et de l'imagerie
Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire
Centre de recherche en biomédecine de Strasbourg - CRBS
Conférence des doyens des facultés de médecine
Faculté de sciences de la vie
Faculté de chirurgie dentaire
Faculté de pharmacie