Accueil / Recherche / Liste des Hospitalo-Universitaires / RICCI

RICCI

Pr. Roméo Ricci

Pr. Roméo Ricci

Affectation scientifique

CNRS UMR 7104
INSERM U 964

Liens Web
Roméo   RICCI
Professeur des universités – Praticien hospitalier (PUPH)
ricciSPAMFILTER@unistra.fr
ricciSPAMFILTER@igbmc.fr
+33(0)388653567
 Discipline du Conseil National des Universités 

4401 – Biochimie et biologie moléculaire (biologique)

Activités et domaines de recherche :

Description en français

La signalisation cellulaire de stress dans le métabolisme et l'inflammation

La bonne perception des stress environnementaux et des disfonctionnements intracellulaires exigent un contrôle précis de l'expression et l'activité de composés interconnectés pour la trabsduction du signal. Les protéines kinases sont des maillons clés de ces circuits, transférant les signaux à leurs effecteurs par phosphorylation. Les protéines kinases activées par les mitogènes (MAPKs) constituent un noeud important de la signalisation, capable de convertir des données environnementales en une multitude de programmes cellulaires différents. Notre équipe se concentre sur les fonctions in vivo des MAPKs p38 activées par le stress.  Alors que la plupart des études précédentes se focalisaient sur p38α, nous nous avons récemment identifié les premières fonctions non-redondantes in vivo de p38δ. Nous avons notamment montré que p38δ régulait l'homéostasie du glucose en contrôlant la sécrétion d'insuline par les cellules pancréatiques β in vivo, et plus récemment, que p38δ était primordial dans la régulation de l'inflammation par les neutrophiles. De plus, nous avons mis en évidence que p38δ exerçait des fonctions supplémentaires en régulant négativement l'activité de la protéine kinase D1 (PKD1). Dans l'ensemble, ce travail décrit un nouvel axe de signalisation qui peut avoir un rôle important dans le diabète sucré et les maladies inflammatoires. Dans le futur, l'activité phare de notre laboratoire va s'orienter vers la compréhension du rôle particulier joué par p38δ et par les cibles en aval de PKD1 dans les neutrophiles et les cellules β du pancréas, en combinant des approches en protéomique et en biologie cellulaire, à des expériences sur des souris génétiquement modifiées. Un autre objectif important est de mettre en place aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg une plate-forme métabolomique permettant de rendre disponible de nouveaux marqueurs de diagnostic et de suivi.

Rattachement universitaire

Faculté de Médecine
 de l'Université de Strasbourg
4 rue Kirschleger
67085 Strasbourg Cedex
France

Localisation principale :

Hôpitaux universitaires de Strasbourg / Centre Hospitalier Universitaire de Strasbourg
Nouvel Hôpital Civil
Pôle de Biologie
Laboratoire de Biochimie et biologie moléculaire
Nouvel Hôpital Civil - 1 place de l'Hôpital - B.P. 426 - 67091 Strasbourg Cedex - France

Deuxième localisation :

IGBMC
1, rue Laurent Fries, 67404 Illkirch-Graffenstaden - France
+33 (0) 3 88 65 35 67